Trans4mind Accueil
L'Approche Positive
developpement personnel

Leçon 5 - A qui la responsabilité?

Cette fois nous examinons la question de la responsabilité. Ceci est souvent assez confus. Si je fais un commentaire sur quelqu'un - quoique gentil et sincère avec les meilleures des intentions - et que celui-ci se sente vexé et humilié, suis-je responsable de son bouleversement ?

Prenons l'exemple d'un père qui doit dire à son fils que l'heure est venue d'aller se coucher et qu'il ne peut pas regarder la fin du film à la télévision car il a besoin de dormir pour ne pas être en retard à l'école. Le garçon est fâché, contrarié et il va au lit à contrecoeur, il aime moins son père même si l'action de celui-ci est dictée par l'amour et le souci de son bien être.

Nous nous trouvons ici devant un principe : les choix et les opinions des autres (qui impliquent leurs réponses émotionnelles) sont de leurs responsabilité, pas les vôtres ni quelqu'un d'autre. De la même façon que la jalousie a moins de valeur que l'amour, puisque ce sentiment empêche l'autre de choisir et d'être lui-même. Cela peut paraitre un point de vue froid et impitoyable, en réalité ceci est basé sur l'amour et le respect de la liberté de l'autre.

Quelle est donc votre responsabilité ? Celle de faire quelque chose qui n'est pas juste. Voici un exemple : J'ai promis à mon fils de l'amener au cirque mais voilà que je suis très occupé et que je n'ai pas le temps d'y aller avec lui ; il sera vexé, et ça se comprend. Je pense que c'est une erreur de ne pas tenir ma promesse et je serai donc responsable de cela.

L'opinion générale est que j'ai causé de la peine à mon fils. Toutefois, c'est mon fils qui est la cause de sa peine, pas moi. Evidemment ce n'était pas une action correcte puisque je lui avais promis de l'amener au cirque et que je ne l'ai pas fait. Je suis responsable de faire ce que j'estime être juste et en accord avec mon éthique. Si je fais quelque chose de mal selon ma propre éthique, je suis responsable de cela. J'ai pensé que mon travail était plus important que maintenir ma promesse - rétrospectivement je me suis rendu compte que j'ai commis une erreur ; j'ai fait des excuses à mon fils et j'ai tiré la leçon de cette expérience. Je ne suis pas responsable de ses réactions car c'est son déterminisme, sa liberté, sa vie.

Si vous faites quelque chose que vous pensez être juste et que l'autre personne est contrariée, même si vous auriez pu le prévoir, le bouleversement est néanmoins la responsabilité de cette personne. De même si vous faites quelque chose que vous savez (ou bien vous vous en rendez compte après) ne pas être juste et que l'autre en soit bouleversé, son bouleversement est également sa propre responsabilité.

Un autre exemple : si vous avez renoncé à faire votre développement personnel parce que votre partenaire vous a dit qu'il ne veut pas que vous changiez d'aucune façon, probablement à cause de ses craintes et insécurités personnelles, cela est votre choix. Cependant, si vous estimez qu'avoir une vie meilleure est moralement la chose la plus juste à faire - dans votre propre intérêt et également dans celui des autres - et que vous révéliez cela à votre partenaire et qu'il en soit affecté, c'est votre partenaire qui est responsable de cette contrariété - c'est son interprétations de vos actions qui provoque son propre bouleversement, certainement pas votre action, qui est en soi une action légitime.

Vous pouvez véritablement aimer quelqu'un et, cependant, faire en même temps quelque chose qu'il n'aime pas ou qui ne lui convient pas. Vous faites cela parce que vous avez le sentiment que c'est la chose la plus juste à faire, bien que vous compreniez et que vous ayez toujours de l'empathie pour la personne qui a des opinions différentes des vôtres. Il n'en est pas moins vrai que ses réactions émotionnelles ont été créées par ses propres choix et systèmes de croyances.

Si on faisait des choses que les autres peuvent facilement accepter, le statu quo alors n'évoluerait jamais. Ce serait vraiment un piège. La solution réside dans une meilleure communication, ouvrant la voie à une croissante compréhension du point de vue de chacun et donc à l'acceptation des différentes réalités personnelles.

Nous sommes, par notre culture, fortement marqués par le sentiment de tristesse, de culpabilité, etc.… et pour les émotions douloureuses que nos actions peuvent causer aux autres. Il y a en générale la fausse idée que vous êtes vos émotions. "je suis vexé" et "vous me vexez". Cela est un conditionnement, mais pas la vérité. En termes de cause et d'effet c'est un point de vue d'effet. Certains disent qu'être heureux, c'est-à-dire faire uniquement ce que les autres peuvent facilement éprouver, est le même mensonge.

L'Eglise nous enseigne "Fais aux autres ce que tu voudrais que les autres fassent pour toi". Je crois que cela EST vrai car si vous êtes une personne morale - qui agit avec intégrité et qui est sincère avec elle-même - ça va être également un devoir pour les autres d'agir de la même façon envers vous. Et si ça n'est pas le cas, vous feriez mieux de réfléchir si votre comportement est le bon. On peut définir action "erronée" : ce que vous n'aimeriez pas que l'autre vous fasse.

Vous êtes responsable de vos choix, décisions et actions. Vous êtes responsable d'être sincère dans votre jugement, de communiquer avec honnêteté et intégrité, de développer et de garder l'esprit ouvert et d'encourager la compréhension et l'empathie. Vous êtes également responsable de ne jamais accepter le compromis sur votre liberté et vos droits et de ne pas piétiner les autres. Responsable d'agir toujours en ayant comme première motivation l'amour. C'est tout et largement suffisant.

Exercise
Examinez quelques expériences que vous avez eues et regardez-les sous un autre angle. Les fois où quelqu'un a été troublé et où vous avez eu le sentiment que c'était de votre faute. Séparez vos bonnes et vos mauvaises actions de l'interprétation que les autres en ont fait, en vous basant sur ce qui les a contrarié. Si vous avez commis une erreur, tirez l'enseignement que - si leur interprétation était fausse, c'est leur responsabilité et leur libre arbitre.

Examinez les fois ou vous étiez troublé et où vous aviez eu le sentiment que c'était la faute de l'autre. Prenez conscience que vous avez crée votre réaction émotionnelle et que les actions de l'autre étaient basées sur leurs propres opinions (ou malentendus) de la situation. S'ils s'étaient trompés, excusez-les.

L'article suivant parle de comment maintenir votre intégrité, particulièrement en ce qui concerne les engagements pris, et combien c'est important pour des relations réussies.

La confiance dans la relation
Nous aspirons tous vivement à vivre des relations régies par la confiance. Nous voulons pouvoir compter sur les autres. Nous cherchons la sérénité, la clarté et l'harmonie qui sont des éléments indissociables pour une relation confiante. Pourtant, combien d'entre nous n'ont pas été déçus ou trahis par quelqu'un qui n'a pas maintenu ses accords ?

Nous prenons tous des engagements chaque jour. Certains paraissent petits et insignifiants : s'accorder sur l'heure d'un rendez-vous ou promettre d'aller faire les courses. D'autres sont considérés comme plus grands et plus importants : un contrat formel ou la signature d'un prêt. Cependant tous sont importants car c'est de cette façon qu'on gagne la confiance. Votre réputation s'établit sur votre capacité à prendre et à maintenir vos engagements.

La pierre de l'édifice de chaque relation est la confiance. Lorsque nous ne nous sentons pas sûrs dans une relation - nous ne sommes pas à 100% de notre disponibilité. Rares sont les partenaires qui maintiennent leurs engagements ou qui les rediscutent lorsqu'ils ne peuvent pas les assurer. Pourtant ce sont ceux là qui réussissent une relation de couple.

Si vous ne tenez pas vos engagements dans votre mariage (ou n'importe quel autre type de relation) vous rendez votre partenaire responsable pour vous.

Disons que c'était votre tour de vous occuper de la lessive et vous ne l'avez pas fait. Votre partenaire doit le faire à votre place ou devenir comme votre "maman" et vous le rappeler (vous tanner) pour que vous le fassiez. Ceci signifie être responsable POUR vous. C'est ce que vos parents ont fait jusqu'à ce que vous ayez pu prendre la responsabilité de votre vie.

Pourtant, dans le mariage vous êtes deux adultes qui devriez être responsables. Ceci implique que chacun prend la responsabilité de tenir ses engagements et honorer sa parole.

Brisez votre accord une fois et votre partenaire l'oubliera peut être ! Brisez-le une deuxième fois et peut-être qu'il vous pardonnera. La troisième fois votre partenaire ne vous fera plus confiance. Point.

Et lorsqu'il n'y à plus de confiance dans votre relation - vous n'avez pas une relation. Sans doute, votre partenaire sera peut être encore là - physiquement ; mais il ou elle ne sera plus là - émotionnellement.

Rappelez-vous ceci - perdre la confiance se fait en quelque minute, la reconstruire peut prendre des années.

J'ai vite appris que, dès que les personnes ne tiennent pas leurs engagements, elles finissent toujours par devenir médiocres et ont de piètres relations. La plupart d'entre elles pensent que les soi-disant petits engagements peuvent être brisés parce ce ne sont pas des choses importantes. Donc, le résultat de ne pas tenir les engagements est la perte de la confiance et du respect, peu importe que ces engagements soient grands ou petits. Et lorsque vous perdez la confiance et le respect, vous devenez " médiocre ".

Examinez-vous honnêtement. Pensez-vous vraiment qu'arriver en retard à un rendez-vous que vous avez pris avec votre conjoint ne le blessera pas, ou que votre partenaire ne se vexera pas si vous ne faites pas la vaisselle comme convenu ? Pensez-vous que cela aura une conséquence minime et que vous pourrez réparer facilement ? Réfléchissez encore. Regardez la façon dont votre partenaire réagit face à ces paroles non tenues.

L'autre côté de l'histoire est que c'est votre partenaire qui sera embêté par votre attitude. Si vous êtes souvent dans cette situation, demandez-vous comment ce fait-il que ça vous arrive aussi fréquemment ? Comment vous sentez vous lorsqu'on ne vous respecte pas ou que l'on vous a blessé ? Et pourquoi vous permettez cela ? Avez-vous peur de "créer des remous" ? Pensez-vous "Oh, ce n'est pas très important" ? Vous trouvez-vous des excuses pour justifier la rupture de l'engagement ?

Si vous laissez les autres (même si c'est votre bien aimé) vous marcher sur les pieds et que vous ne protestez pas, devinez quoi ?... ils continueront à le faire ! C'est simple !

Cependant, parfois votre partenaire ne cherche pas volontairement à vous blesser ou à vous manquer de respect, il n'est pas conscient ou pas assez sensible pour se rendre compte de l'impact qu'il produit. Mais si vous ne le lui dites pas ou si vous n'êtes pas honnête sur ce que vous ressentez lorsqu'il rompt son engagement envers vous, il ne changera probablement jamais.

Pour ma part j'ai adopté dans ma vie ce principe simple : je prends peu d'engagements mais je les maintiens. Souvent les engagements sont pris avec nonchalance et en général pour faire plaisir à l'autre, pour éviter d'être critiqué ou retarder la confrontation d'un problème en espérant un remède miracle.

Certains engagements sont pris par écrit, d'autres verbalement (" Je me chargerai de descendre les poubelles ") et certains sont sous-entendus (" Je te dis la vérité quand je parle "). Vous pourriez vérifier combien d'engagements vous avez pris dans votre relation et s'il est judicieux de les considérer tous comme des engagements.

Très souvent la confiance est brisée pour des choses futiles comme "laisser le siège du WC levé" ou "ne pas sortir le chien comme promis". Beaucoup de mariages se brisent à la fin pour une question de poubelle ou de siège de toilette et non pour des relations extra conjugales. Ceci arrive lorsque " trop c'est trop "et qu'il n'y a aucune raison pour vous de faire confiance et de respecter encore" cet enfoiré " qui, il n'y a pas si longtemps, était l'amour de votre vie...

Pour éviter d'en arriver là essayez de comprendre quels sont pour vous les engagements indispensables à la survie de la relation. Il n'y a que deux ou trois accords essentiels que, s'ils ne sont pas tenus, peuvent amener l'un ou l'autre à quitter immédiatement une relation. Pour certains ce sera l'infidélité, pour d'autres la dépendance à la drogue ou à l'alcool, pour d'autres encore la maltraitance émotionnelle ou physique, etc. Assurez-vous tous les deux, d'être conscients et d'accord pour définir quels sont les engagements essentiels et puis… MAINTENEZ-LES!!!

Contenu | Prochaine Leçon...

Les P'tites Histoires de Nicole
Des Pensées, des idées, des observations, des expériences que Nicole souhaite partager avec vous...

Votre adresse restera 100% confidentielle et c'est juste un clic pour vous désinscrire.

Voir les numéros précédents ...
Ce cours fait à la maison vous enseigne les nouvelles techniques importantes qui vous aident à regarder le monde objectivement et avec un esprit plus ouvert, pour commencer une nouvelle vie avec succès et bonheur.

Commencez une Nouvelle Vie C'est un cours qui peut spectaculairement améliorer votre qualité de vie, si vous avez le cafard ou si vous allez déjà très bien. Vous apprenez les valeurs de la vie et les outils du mental, ainsi que les techniques de la Psychologie Transformationnelle.

La vie, pour la plupart des personnes, a évolué au point où nous nous trouvons coincés avec peu de choix. La vie est stressante parce que nous sommes insatisfaits de la voie que nous avons pris, faisant des choses que nous ne voulons pas vraiment faire, et ne réalisant pas les choses que nous voulons vraiment réaliser. Notre individualité tend à devenir submergée. Il doit y avoir une meilleure voie.

Il est possible de découvrir ce que sont vos vrais buts dans la vie et quoi faire pour les atteindre. Il est possible d'identifier ce que sont vraiment vos problèmes et de les résoudre pour de bon. Des possibilités illimitées s'ouvrent alors pour vous. Pour en savoir plus...


Page d'Accueil | Contactez nous | Le site anglais: Trans4mind