Trans4mind Accueil
L'Approche Positive
developpement personnel

Leçon 25 - Créez votre réalité

Comme évoqué dans la dernière leçon, l'une des confusions auxquelles nous sommes confrontés dans notre condition humaine est d'avoir à faire à "un niveau du jeu." Il y a le niveau Fabricant-du jeu, le créateur de la réalité, qui est une condition de source, et non une condition de jeux. Généralement, la vie sur terre est une condition de jeux. Le jeu exige le déterminisme des autres, des inconnues, des obstacles, des désaccords. Lorsque vous jouez au football vous êtes responsable de vos actions et d'aider votre équipe à marquer des buts. Vous ne vous inquiétez pas que le côté adverse puisse être dérangé lorsque vous marquez.

C'est un principe de base du respect d'autrui et la reconnaissance de leur individualité, qu'ils sont responsables de leurs actions et réactions - c'est leur liberté de choix. Ce ne sont pas des esclaves ou des marionnettes. On peut considérer la question : "De quoi pourrais-je être responsable ?" et on peut conclure "de tout". Ce qui peut en fin de compte être vrai mais cela n'est pas nécessairement la meilleure approche de la vie, pour votre propre bonheur et celui des autres.

Que "vous puissiez créer votre propre réalité", c'est une vérité, mais néanmoins le monde dans lequel nous vivons est bien réel ! S'il pleut, je pourrais penser " c'est merveilleux, c'est tout bon pour la nature et ça sent bon tandis qu'une autre personne dit, "c'est terrible, je ne sors pas sous la pluie," comme c'est déprimant. Une seule réalité "il pleut," mais en fait deux réalités subjectives.

A partir de votre interprétation de la réalité vous prenez des décisions et vos décisions, vos choix et les tonalités émotionnelles ont une influence énorme sur l'orientation de votre vie et sur ce qui se produit. Les phénomènes psychiques et télépathiques sont également un facteur important, mais ils agissent généralement inconsciemment car la société les réprime, parce qu'ils menacent le jeu de statu quo d'une réalité purement mécanique, basée sur la survie et la compétition.

Il y a de bien meilleurs jeux à jouer, qui donnent des résultats gagnant-gagnant, mais en fait, l'élément de plaisir demande toujours de tenir compte des inconnues et de l'aspect aléatoire, même si on se l'impose à soi-même. Dans son propre univers, et une fois à l'extérieur du "jeu de la planète Terre", on peut adopter plus d'un point de vue qui n'auront pas les mêmes conditions de jeux. Comme lors d'un rêve lucide, dans lequel vous pouvez créer/faire ce que vous voulez. Et l'on peut "se réveiller" dans ce jeu et commencer à influencer, à jouer en tant que Fabricant du jeu, et créer un meilleur jeu.

Regarder la vie et les relations en terme de Communication, Compréhension et Empathie (CCE) est, en fait, un point de vue spirituel. C'est comme "L'amour de Dieu" - cela peut sembler sévère et injuste quelquefois, mais c'est pour "le plus grand bien". Il n'y pas de place pour l'identification de "victime", la jalousie et ce genre de réactions très humaines, qui sont basées sur de fausses idées conditionnées.

La considération pour l'autre personne devient particulièrement importante, quand vous jugez de façon éthique, pour déterminer ce qui est le mieux, et pas seulement pour vous-même. Cependant l'autre peut ne pas être d'accord avec votre jugement, ni l'apprécier. C'est un aspect des inconnues et des aléatoires du jeu. Vous essayez de le transformer en gagnant-gagnant plutôt qu'en un jeu compétitif, en augmentant les qualités de la CCE (compréhension, communication, empathie).

Vous êtes responsable…de créer votre propre système de croyances et votre propre carte intérieure du monde ; d'interpréter des situations que, vous générez et de créer des sentiments fondés sur ces interprétations, ces choix, décisions et actions ; d'être fidèle dans votre propre jugement mais de ne jamais juger les autres ; de communiquer avec honnêteté et intégrité ; de développer et maintenir un esprit ouvert ; de favoriser la compréhension et l'empathie ; de ne jamais compromettre vos libertés et droits ni piétiner les autres ; et enfin d'agir toujours en ayant comme première motivation l'amour. C'est tout, et tout à fait suffisant.

Il y a quelque chose d'intéressant qu'a écrit Bill Harris sur les croyances, que j'estime être assez pertinent pour vous le faire partager…

Les gens croient naturellement que, qu'elle que soit ce qui leur arrive dans la vie, c'est la vérité. Mais si vous cessez de penser cela, tout le monde a des points de vue différents (à cause de différentes expériences et des différents niveaux de conscience) ; c'est la raison pour laquelle les gens croient à des choses différentes (parfois même à l'opposée) sur la même manifestation de la réalité. Toutes ces choses différentes sont-elles vraies ? Oui, elles le sont pour la personne qui les croit.

Y a-t-il une réalité suprême ? Oui. Est-ce important pour la personne qui croit à quelque chose qui est contraire à cette réalité "suprême" ? Non. Quel que soit ce que la personne croit, c'est vrai pour elle. Je ne parle pas de la croyance frivole, telle que "je crois que je vais gagner à la loterie," ou "je peux me changer en arbre", mais plutôt de la croyance profondément ancrée sur qui vous êtes, quelle est votre place dans le monde, ce qui est possible pour vous, et ainsi de suite…

je ne pense pas que si vous "croyez" qu'une pierre n'est pas dure elle cessera d'être dure - cependant, si quelqu'un croyait cela assez profondément, il pourrait créer l'illusion d'un type de pierre qui ne soit pas dure ; cela va de pair avec mon point de vue pour le croyant : ce qu'il croit EST vrai, indépendamment du fait qu'il soit ou non en désaccord avec n'importe quelle vérité suprême. Ce qui, à part à un niveau philosophique/intellectuel, rend "la vérité suprême" somme toute peu pertinente.

Les gens croient beaucoup de choses sur eux-mêmes, sur le monde, sur les autres, sur ce qui est possible (et ainsi de suite). Dans bien des cas, (si ce n'est la plupart) les gens ne se rendent même pas compte qu'ils croient en ces choses, parce qu'ils les prennent tellement pour acquises qu'ils n'analysent jamais si ce sont des croyances raisonnables ou des expédients (ce qui me semble être une bien meilleure manière d'évaluer ce que vous croyez, plutôt que de savoir si c'est vrai ou non).
Ces croyances provoquent pour la personne différentes réactions :
  1. Attirer et être attiré par des personnes et des situations qui leur permettent de confirmer qu'ils ont raison de croire ce qu'ils croient déjà (comme lorsqu'une femme qui croit que les hommes sont des porcs, et bien elle est attirée par des porcs)

  2. Provoquer des situations pour filtrer des éléments de preuve, qui viennent, à leur façon, interpréter ce qui se passe, comme la confirmation que ce qu'ils croient est effectivement vrai, même si cela ne l'est pas (comme lorsqu'une personne interprète " Je ne peux pas sortir avec vous ce soir comme "je ne vous aime pas vraiment", même si ce n'est pas ce qui se passe en réalité)

  3. Se comporter de telle façon pour que, finalement, ils fassent ce qu'ils pensent être vrai et, effectivement, cela devient une réalité (comme lorsqu'une personne pense qu'il ne peut jamais faire de l'argent et prend des décisions financières erronées, perd son argent, s'endette, etc. …)
Certaines croyances (telles que "je peux faire n'importe quoi" ou "les gens m'aiment") sont utiles et astucieuses puisqu'elles créent les résultats que vous voulez obtenir dans la vie. Le fait que, dans un sens ultime, ces croyances puissent ne pas être vraies (ou seulement vraies parfois) n'est, à cet égard, pas pertinent. Si vous êtes pour les résultats, croire à ce genre de choses produit de vrais résultats.

Voici quelques questions à propos de la spiritualité et les réponses que j'ai données...

Question : Y a-t-il seulement une conscience et, de ce fait, toutes les entités ont-elles besoin d'un ego ?

Réponse : je vais vous donner mon avis et mon expérience subjective en ce qui concerne votre question. Mais rappelez-vous que la vérité de votre réalité est à l'intérieur de vous.

Je crois qu'il y a ici une confusion entre l'Etre spirituel qui crée sa réalité, et une partie de l'Etre "esprit" que vous pouvez appeler "ego". Sur le plan spirituel, un Etre peut tout simplement ne pas envisager que l'univers existe, et il n'y aurait donc pas de réalité pour cet Etre. Mais juste par sa nature d'être un point de vue localisé dans l'univers physique, identifié avec un corps, cet Etre a accepté l'existence de l'univers, tel qu'il est, y compris les parties de l'univers invisibles à cet Etre.

L'Esprit a créé l'ego, qui est une personnalité, un visage pour le monde, contenant un système de croyances et des solutions aux problèmes de survie en tant qu'être humain. Ce système de croyances a vision du monde qui peut seulement se rapprocher de la réalité et être rempli de désillusions. Ce sont les lunettes de verres colorés à travers lesquels la personne regarde le monde.

La réalité n'est qu'une illusion (et non pas une désillusion) en ce qui concerne le Moi Supérieur ; cette partie spirituelle de la personne demeure dans le plan spirituel tandis que son point de vue, situé dans l'univers physique, est identifié avec un corps, pour qu'il puisse faire l'expérience de la dimension physique et apprendre les leçons que cet état offre.

Je crois que le bruit dans la forêt se produit même si personne ne le perçoit. Est-que l'horloge fait tic-tac dans la pièce d'à côté ? je crois que oui, depuis que je suis allé dans la pièce, l'horloge indique l'heure exacte comme prévu. Je pense que c'est une erreur commune des philosophes de ne pas différencier les dimensions spirituelles et physiques ou les plans de l'existence.

De même, les "aliens" (et les formes de vie sur d'autres planètes) vivent dans le même plan physique afin de percevoir le même univers que nous - bien qu'ils puissent le voir tout à fait différemment à travers leurs yeux et les autres sens - ce serait objectivement le même. Nous n'avons pas encore trouvé des formes de vie "aliens" parce que nous n'avons pas la technologie pour aller les voir si loin. Mais elles sont perceptibles à partir de la dimension spirituelle et de la vie qui se répand dans l'univers. (Certains diront qu'il y a des éléments de preuves matérielles mais que c'est "censuré" pour des raisons politiques.)

Dans la pratique, le physique et le spirituel sont étroitement liés et ainsi toutes les confusions se produisent. Notre spiritualité a une influence profonde sur notre expérience physique, en raison de l'aspect spirituel de notre "image" dans le monde physique, que nous affichons en tant qu'êtres humains. Le plan spirituel fournit une connaissance intime de la vérité, si nous sommes réceptifs à travers la connexion intuitive avec notre Moi Supérieur. Il y a également une interconnexion entre tous les êtres humains, en raison de notre spiritualité commune. Nous pouvons également avoir une influence directe sur le plan physique, par intention créative de la part du Moi Supérieur, lui même relié et faisant partie de la force énergétique (que l'on peut considérer essentiellement comme une expression de l'amour) qui crée l'univers physique et les autres dimensions.

Question : Si nous sommes tous UN, comme on nous dit, alors pourquoi avons-nous des âmes individuelles?

Réponse : Parce qu'il existe un état d'Etre, l'Amour, qui s'exprime à travers d'innombrables points de vue qui constituent tout ce qui est. Sans âmes individuelles, il n'y aurait pas de communication, de compréhension ou d'empathie - ce qui exige une certaine séparation. Ainsi ils sont à part, ils se ressentent, ils s'interagissent et communiquent. Si vous lisez les expériences spirituelles de Dale Askew présentées sur ce site Trans4mind.com, il décrit la nécessité de Dieu d'exprimer et d'éprouver. Cela nécessite notre présence, nous sommes Dieu, donc TOUT et UN, mais en même temps, nous sommes chacun une vibration unique, avec nos qualités spécifiques et nos mémoires. C'est comme ça que je le vois.

Question : Comment notre âme s'attache-t-elle à un corps humain, jusqu'à quel point, et comment choisit-elle ?

Réponse : L'esprit, le Moi Supérieur, reste à l'extérieur de l'univers physique, mais active une "télécommande", un point de vue situé dans le champ d'énergie du corps humain, qui travaille (les intentions sont données) par l'intermédiaire de la glande pinéale et la faculté intuitive du cerveau droit, qui est ensuite interprété consciemment par le cerveau gauche. Une connexion est faite peu après la conception, et la conscience est identifiée de plus en plus avec le bébé qui se développe, de sorte que, après la naissance, l'expérience soit davantage "dans le corps" plutôt que dans le Moi Supérieur avec un point de vue à distance. Il y a des communications qui sont faites régulièrement en cours de processus avec les parents, pour déterminer la pertinence du choix de la famille, et, souvent ce sont des arrangements pour l'incarnation, pour poursuivre les relations en cours et les parcours d'apprentissage.

Question : Alors pourquoi un corps, pourquoi pas une pierre ou un arbre ?

Réponse : Certains le font, mais la "haute vibration" de l'esprit nécessite la flexibilité de la communication pour exprimer ses qualités. L'esprit apprend et évolue vers les plus hautes vibrations, même si cela semble aller en arrière ou prendre des siècles.

Question : Quel est le point important à retenir ? Si l'âme est éternelle et le plan physique est seulement une visite provisoire avant de retourner chez elle, alors à quoi sert cette expérience dans la dimension de l'âme ?

Réponse : C'est parce que l'expérience physique est unique, ce n'est pas éthérique et onirique ; nous devons donc apprendre à jouer au sein des frontières délimitées, à faire face à un corps-esprit, et à l'ego, et ainsi de suite. Nous créons la réalité spirituelle de notre niveau de conscience, mais en même temps en tant qu'êtres humains, nous faisons l'expérience de jouer à l'intérieur de ces jeux, et tout jeu a besoin d'avoir des inconnues, par exemple entrevoir "l'autre côté". Notre vie ici offre des possibilités d'éprouver et d'apprendre les émotions d'une manière très physique qui n'est tout simplement pas possible autrement. C'est aussi l'occasion de faire partie de toute la création. C'est Dieu lui-même qui ressent pleinement à travers le jeu de la vie. C'est un privilège, pas un emprisonnement (comme certains le ressentent) ! Lorsque nous sommes éclairés, nous nous en rendons compte, et notre vibration augmente de sorte que nous n'avons plus besoin de cette étape de notre évolution spirituelle, nous pouvons aller de l'avant. La plupart des gens sont loin de cela, mais ils en sont plus proches aujourd'hui qu'ils ne l'ont été depuis longtemps. Au cours de l'histoire il y a eu des cycles de vibrations qui ont augmenté et qui ont baissé.

Certains jugent que la pureté de la réalisation spirituelle exige de nous "de ne pas être intéressés aux choses du monde", et que la manifestation de nos désirs est un état d'être inférieur. Je sens que ceci est confus, presque comme un souhait de la mort, et cela suppose que tous les désirs viennent de l'attachement de l'ego. Nous SOMMES des Etres spirituels, nous sommes ici pour l'expérience physique, pour apprécier et apprendre du jeu de la vie dans un monde de dualité.

Question : Cette connexion, qu'est-ce qui la fait déconnecter et causer la mort - est-ce volontaire ou l'âme n'a-t-elle aucun contrôle là-dessus ?

Réponse : Normalement, il n'y a pas de contrôle sur la maladie, les accidents ou la vieillesse qui entraîne la mort du corps - parce que l'être a associé cela complètement avec le corps. Les rares personnes éclairées qui sont complètement en contact avec leur Moi Supérieur sont en mesure de quitter leur corps et de mourir à un moment de leur choix. Dans des expériences proches de la mort, nous avons entendu des témoignages de comment les personnes ont parfois eu le choix, ou ont été guidées à retourner dans leur corps et, dans ces cas précis, il se produit parfois une guérison miraculeuse.

Question : Merci Peter, pour les réponses approfondies, elles aident beaucoup, mais comme avec la plupart des réponses, elles posent d'autres questions. Je peux comprendre la création de mon propre aspect de la réalité, bien que j'aie été amené à croire que nous ne devrions pas chercher à le créer par nous-mêmes, mais demander à Dieu ou à l'Univers de le faire pour nous.

Réponse : je pense que nous sommes l'expression créatrice de Dieu dans ce monde, nous sommes une partie de Dieu, par l'intermédiaire de notre Moi Supérieur. Dieu crée à travers nous. Oui, nous pouvons et nous devons demander des conseils et de l'aide, et cela vient de Dieu par l'intermédiaire de notre Moi Supérieur. Nous (et notre libre arbitre) faisons partie du processus, et pas seulement l'extrémité qui reçoit.

Question: Mais, ce que je n'ai pas saisi, c'est comment les autres personnes peuvent voir mon monde. Si tous les 'ego' sont en train de créer une "réalité", comment pouvons-nous interagir et "s'accorder" sur ce que nous considérons comme le monde ? La physique quantique dit que le fait de voir quelque chose lui fait prendre forme, et que la matière quantique peut exister en même temps dans des états différents et à différents niveaux, comme la matière et l'énergie. Est-ce cette considération qui est à l'origine de l'apparition de la matière ?

Réponse : Nous observons à partir de l'intérieur du monde physique, par l'intermédiaire de nos yeux. C'est le même objet et il existe, que nous l'observions ou pas. Les phénomènes quantiques que vous décrivez sont liés à la création du point de vue spirituel. Le "point zéro" de l'atome est spirituel, métaphysique et un assemblage physique. Ce sont les deux faces d'une même médaille, les deux sont vraies à la fois. En fait, notre vie sur Terre est de ressentir d'un point de vue physique ; en même temps nous donnons plus de sens à notre vie en reconnaissant que chacun d'entre nous a aussi un point de vue spirituel, à partir duquel nous créons notre réalité à 100% - mais il est préférable de différencier les deux 'soi' afin de ne pas être désorientés. Quoiqu'en vérité les deux ne soient pas vraiment séparés, mais les 2 aspects d'un seul Etre.

Question : Comment alors sommes-nous d'accord avec les autres lorsque nous observons la même matière, par exemple un chat, si nous créons notre propre illusion séparée ?

Réponse : Communication, observation et davantage de communication. Nous vivons dans le même monde, nous avons une réalité objective partagée (c'est seulement une illusion du point de vue spirituel), mais nous le voyons à travers différents verres de lunettes colorés, en raison de notre croyance subconsciente et de nos idées fixes. Nous avons chacun des réalités subjectives différentes qui se chevauchent avec la réalité objective (et les réalités subjectives des autres) à un degré plus ou moins élevé. Le chemin de la Croissance est de rendre ces croyances conscientes et de les réexaminer, et d'ouvrir nos esprits à des idées nouvelles basées sur l'observation de l'époque actuelle et sur les contributions des autres à notre vision de la réalité. Nous devons enlever les lunettes. Nous devons Commencez une Nouvelle Vie plutôt que d'être des automates, (un résultat de notre conditionnement et des solutions sécuritaires de nos egos).

Contenu | Prochaine Leçon...

Les P'tites Histoires de Nicole
Des Pensées, des idées, des observations, des expériences que Nicole souhaite partager avec vous...

Votre adresse restera 100% confidentielle et c'est juste un clic pour vous désinscrire.

Voir les numéros précédents ...
Ce cours fait à la maison vous enseigne les nouvelles techniques importantes qui vous aident à regarder le monde objectivement et avec un esprit plus ouvert, pour commencer une nouvelle vie avec succès et bonheur.

Commencez une Nouvelle Vie C'est un cours qui peut spectaculairement améliorer votre qualité de vie, si vous avez le cafard ou si vous allez déjà très bien. Vous apprenez les valeurs de la vie et les outils du mental, ainsi que les techniques de la Psychologie Transformationnelle.

La vie, pour la plupart des personnes, a évolué au point où nous nous trouvons coincés avec peu de choix. La vie est stressante parce que nous sommes insatisfaits de la voie que nous avons pris, faisant des choses que nous ne voulons pas vraiment faire, et ne réalisant pas les choses que nous voulons vraiment réaliser. Notre individualité tend à devenir submergée. Il doit y avoir une meilleure voie.

Il est possible de découvrir ce que sont vos vrais buts dans la vie et quoi faire pour les atteindre. Il est possible d'identifier ce que sont vraiment vos problèmes et de les résoudre pour de bon. Des possibilités illimitées s'ouvrent alors pour vous. Pour en savoir plus...


Page d'Accueil | Contactez nous | Le site anglais: Trans4mind