Trans4mind Accueil

L'Approche Positive

developpement personnel

Leçon 23 - Le pouvoir des affirmations

Nous décidons fréquemment de changer notre comportement en mieux, de prendre un nouveau départ. Nous faisons des affirmations : des intentions causatives. Voici quelques indications concernant les limites et le potentiel de puissance des affirmations…

L'affirmation fonctionne toujours. Oui, quel que soit ce que vous pensiez ou visualisiez positivement et sur lequel vous mettez l'accent il se manifestera.

Par exemple : "je ne veux pas être pauvre." Supposition : "je suis pauvre."
Focalisation : "La pauvreté."
Résultat : Réflexion sur la pauvreté, et d'être dans l'identité d'une personne pauvre. Ainsi l'affirmation a fonctionné, mais pas de la manière que vous aviez prévue.

Peut-être cela devrait être reformulé dans le positif ? Par exemple : "je veux être riche. "
Supposition : "je ne suis pas riche." Qui voudrait ce qu'il possède déjà ? Vouloir implique de ne pas avoir.
Focalisation : La pauvreté.
Résultat : Ne pas être riche.

Nous avons donc appris qu'il est préférable d'exprimer la phrase au présent et pas au futur. N'employez pas "je veux" ou des mots semblables. Peut-être cette affirmation est meilleure : "Suis-je riche" ? Mais si vous êtes riche, alors cela ne fonctionne pas parce que si vous êtes riche vous avez bien sûr déjà atteint l'état de richesse. Si vous n'êtes pas riche, c'est un mensonge. Par conséquent, cela ne fonctionne pas. Il faut un meilleur moyen …

Que diriez-vous : "Supposons que je sois riche" ? Supposons que vous ayiez tout ce que signifie pour vous la richesse. Imaginez que ceci se produit. Visualisez-vous dans cette situation. Glissez-vous ensuite dans cette image et regardez, écoutez et ressentez ce que c'est qu'être riche.

Cela fonctionne maintenant n'est-ce pas ? En vérité, cela n'implique pas un état indésirable et c'est dans le présent. Dans votre imagination, vous êtes riche - vous avez ressenti ce que c'est qu'être dans cette identité de riche et ceci est une ressource que vous pouvez appliquer. Vous avez changé votre état d'esprit et votre vision du monde a changé en mieux. Lorsque vous avez une vision positive qui pour vous est réelle et qui est véritablement quelque chose que vous voulez et à laquelle vous vous identifiez, alors les énergies créatives se répandent naturellement vers cette vision. Ca c'est quelque chose de puissant !

Chaque chose dans nos vies est créé nouvellement chaque fois que nous l'éprouvons, même si c'est quelque chose que nous remarquons à peine. Pourtant nous ne nous rendons pas compte que nous faisons ces affirmations créatives. Il y en a tellement que nous serions submergés si nous devions penser à toutes. Si nous souhaitons abattre un mur avec une masse nous avons donc besoin de créer le mur ainsi que la force pour le démolir. Nous créons un mur résistant et en même temps nous générons une force en opposition. Ceci peut ne pas être la manière la plus sage de faire des choses !

En utilisant ceci comme analogie, lorsque nous affirmons quelque chose, même lorsque nous faisons cela en mettant l'accent sur la capacité et en étant honnête, nous faisons beaucoup d'autres affirmations en même temps sans nous rendre compte de cela. Nous créons un problème et nous essayons de produire une force assez vigoureuse pour surmonter ce problème - nous ne pouvons pas effectivement recourir à la force pour découvrir la vérité mais nous essayons quand même ! Nous faisons une affirmation mais inconsciemment nous créons également des barrières invisibles ou des "contre-intentions" cachées à cette affirmation.

Cette contre-intention est probablement quelque chose que dans le passé nous avons pensé être un moyen de sauvegarde, ou autre de rendre notre vie meilleure. Ce pourrait même être une simple pensée négative que nous avons choisie dans un moment de stress et que nous avons inconsciemment gardée. De telles contre-intentions pourraient être des idées dont nos parents ou notre culture nous ont bombardés pendant l'enfance et qui, ensuite sont devenues habituelles et hors notre état de conscience.

Lorsque vous affirmez une intention positive il est cependant très utile d'identifier les contre-intentions ou les obstacles cachés que vous créez en même temps. Quel est l'élément relié à votre affirmation à laquelle vous êtes opposé, ou en désaccord, que vous réprimez ou essayez d'oublier ?

Il est important que vous perceviez l'intention positive (affirmation) comme un flux (flot) créatif qui rencontre les obstacles (contre-intentions cachées), plutôt que de percevoir votre affirmation résister ou lutter contre une nouvelle force d'opposition extérieure.

Lorsque ces barrières sont analysées clairement, vous pouvez alors les laisser simplement disparaître, ou ajuster votre affirmation au besoin et ainsi il n'y a plus un conflit intérieur.

On dit que lorsqu'on fait une affirmation on devrait utiliser uniquement un langage positif et non (par exemple) "je ne mangerai plus en excès" parce que l'esprit interprétera cela "positivement" et vous obtiendriez le résultat opposé "je mangerai en excès" ; ainsi, pourquoi ce n'est pas un discours négatif dire à soi même "je ne réussirai jamais" interprété par l'esprit comme "je réussirai" - pourquoi ces deux poids, deux mesures ?

La réponse est un peu compliquée mais mérite une compréhension. Le cerveau droit, qui détermine nos sentiments et par conséquent motivation/action (que l'univers reflète alors par la puissance de l'Esprit), interprète nos pensées en termes de véritables sentiments (subconscients) sous-jacents et donc ne fait pas la distinction entre l'acceptation consciente ou de la résistance.

Il n'entend pas un "non" ou un "jamais", c'est une observation vraie, mais de manière plus significative il interprète sur la base des croyances réelles (au niveau des sentiments) qui sont stimulées par la notion de ce qui est consciemment considéré - il sélectionne ce qui se rapproche le plus étroitement à la croyance/ sentiment inconscients.

"je ne vais pas manger beaucoup" est une affirmation fondée sur le sentiment que vous avez vraiment envie de manger beaucoup, ainsi qu'il est interprété- vous acceptez de manger bien que votre esprit conscient (cerveau gauche) résiste à cela. Le sentiment de vouloir manger est stimulé par l'affirmation, ainsi vous avez probablement plus de chances de manger plus. "je vais manger ce que je veux" vous donnerait davantage l'autorisation car cela ne rentre pas en conflit avec la croyance intérieure et vous donne le pouvoir du choix.

Considérant que, "je ne réussirai jamais" peut être une croyance profondément ancrée, elle est acceptée inconsciemment dans ce cas bien que consciemment vous résistiez à cela. Si vous utilisez cela comme une affirmation cela stimulera directement ce sentiment intime et par conséquence vous aurez moins de chances de réussir - toutefois si votre sentiment intime est effectivement "je réussirai", alors tous les deux " Jeréussirai" et "je ne réussirai jamais" stimuleraient ce sentiment intime de confiance. Exprimez le négatif une fois de trop, même si c'est le cas, et votre croyance/sentiment intérieure de confiance dans le succès commencerait à s'affaiblir, aussi, un bon conseil, débarrassez vous des affirmations négatives ! Mais utiliser l''affirmation "je réussirai" sans d'abord porter à la conscience et à la réévaluation le sentiment intime qui entre en conflit avec l'affirmation, ne sera probablement pas utile parce cela n'est pas vraiment crédible.

Ainsi la question clé est de savoir si votre affirmation est alignée ou en conflit avec votre croyance profonde. C'est la vraie raison pour laquelle les affirmations ne sont pas nécessairement une aide mais elles peuvent amplifier le conflit intérieur et servir à réprimer la croyance intime plutôt que de résoudre le conflit. Lorsque vous avez découvert la croyance et que vous avez véritablement découvert qu'elle est fausse - qu'elle n'est pas rationnelle/utile/vraie, et qu'elle n'est est pas la votre - alors utiliser une affirmation peut aider à maintenir en place la croyance corrigée, et c'est là que les affirmations sont en fait très utiles.

Contenu | Prochaine Leçon...

Les P'tites Histoires de Nicole
Des Pensées, des idées, des observations, des expériences que Nicole souhaite partager avec vous...

Voir les numéros précédents ...
Ce cours fait à la maison vous enseigne les nouvelles techniques importantes qui vous aident à regarder le monde objectivement et avec un esprit plus ouvert, pour commencer une nouvelle vie avec succès et bonheur.

Commencez une Nouvelle Vie C'est un cours qui peut spectaculairement améliorer votre qualité de vie, si vous avez le cafard ou si vous allez déjà très bien. Vous apprenez les valeurs de la vie et les outils du mental, ainsi que les techniques de la Psychologie Transformationnelle.

La vie, pour la plupart des personnes, a évolué au point où nous nous trouvons coincés avec peu de choix. La vie est stressante parce que nous sommes insatisfaits de la voie que nous avons pris, faisant des choses que nous ne voulons pas vraiment faire, et ne réalisant pas les choses que nous voulons vraiment réaliser. Notre individualité tend à devenir submergée. Il doit y avoir une meilleure voie.

Il est possible de découvrir ce que sont vos vrais buts dans la vie et quoi faire pour les atteindre. Il est possible d'identifier ce que sont vraiment vos problèmes et de les résoudre pour de bon. Des possibilités illimitées s'ouvrent alors pour vous. Pour en savoir plus...


Page d'Accueil | Contactez nous | Le site anglais: Trans4mind