Trans4mind Accueil

L'Approche Positive

developpement personnel

Leçon 11 - je voudrais ne pas avoir fait cela !

Nous faisons tous des choses dont nous ne sommes pas fiers, on ne serait pas humain si nous ne le faisions pas ! Ces actions affectent les autres d'une façon que nous ne serions pas disposés à éprouver nous-mêmes. Parfois nous faisons des choses qui, nous le savons, ne sont pas justes mais qui nous paraissent la meilleure solution à notre situation. Ou peu être nous sommes tentés de mettre notre intérêt en premier. D'autres fois, nous nous laissons emporter par des émotions de colère ou de jalousie et nous agissons de telle manière que nous regrettons plus tard. Ou alors nous évitons de faire quelque chose, comme aider un ami dans le besoin, bien que nous savons en fait, que nous aurions du le faire. Quelquefois, même avec les meilleures intentions du monde, les choses vont dans le mauvais sens et nous faisons une erreur, ou nous nous rendons compte que quelque chose que nous avons fait était néfaste, alors que nous n'avions pas voulu que ce soit ainsi.

Ces types d'actions peuvent nous faire sentir honteux et déprimés, et nous pouvons porter le poids de notre culpabilité pendant des années ; cependant, si nous voulons vivre une vie heureuse, nous devons prendre la responsabilité des conséquences de notre comportement et passer outre.

Se sentir coupable ne doit pas être confondu avec prendre la responsabilité de son passé. La responsabilité implique que nous faisons un effort concerté de changer le schéma de comportement qui a abouti aux méfaits et changer les croyances et les sentiments qui l'ont rendu possible. Nous avons besoin d'aller de l'avant et faire la paix avec notre passé.

La tendance naturelle lorsque nous faisons quelque chose de mal est d'essayer de justifier nos actions et de se donner raison. Nous pouvons dire que l'action était juste, qu'elle était méritée et que l'autre avait tort. Les deux situations évitent la réalité, elles renient notre propre sens de ce qui est juste ou pas, et elles rejettent la responsabilité des nos propres actions. Nous évitons nos sentiments de culpabilité en faisant semblant de croire qu'il n'y avait rien de mal dans ce que nous avons fait et qu'en effet c'était juste. Nous évitons notre sentiment de honte (se sentir mal à l'aise pour la façon dont les autres nous perçoivent) en arguant que ce sont les autres qui devraient avoir honte.

Le problème n'est pas en soi d'avoir fait une mauvaise action ou d'avoir fait une erreur - ce qui est arrivé ne peut pas être changé. Le problème est ce que nous nous sommes dit après ; si nous avons été honnête ou si nous nous sommes menti. C'est ce mensonge qui provoque tous les dommages dans notre intégrité et dans les relations avec l'autre à qui nous avons fait du tort.

Nous devons abandonner nos défenses, laisser tomber les mensonges que nous avons pu nous dire pour cacher la vérité, affronter la réalité de nos actions et leurs conséquences et se pardonner. Il y a un grand avantage à être réaliste et honnête - nous pouvons apprendre la leçon salutaire que l'expérience nous offre. En effet, c'est seulement lorsque nous avons appris cette leçon que nous pouvons éliminer l'erreur du passé et vivre la vie en étant vraiment nous-mêmes dans le présent.

Ainsi, pour nous pardonner, nous devons apprendre la leçon. Regardons d'abord l'erreur. L'erreur est un élément essentiel de l'apprentissage. Lorsque nous apprenons à conduire une voiture, nous faisons craquer les vitesses, nous mettons la marche arrière au lieu d'avancer. Mais nous apprenons et nous nous améliorons. Une autre fois nous passons peut être au feu rouge et nous sommes arrêtés par la police qui nous donne une amende. Encore une fois nous apprenons de ce fait, nous ferons plus attention lorsque nous approcherons un carrefour. Nous devenons ensuite de bons conducteurs. La prochaine fois que vous ferez une erreur dites vous "du calme, que puis-je apprendre de cela ?" Au lieu de vous sentir minable vous vous sentirez plus motivé et vous vous remettrez en question.

Mais que dire si j'avais grillé un feu rouge, percuté une voiture et blessé gravement le conducteur. Ce n'est pas cool. Je pourrais dire que le feu est juste passé au rouge et que je n'ai pas vraiment fait quelque chose de mal. Je pourrais reprocher à l'autre conducteur de ne pas avoir vérifié si quelqu'un était en train de traverser avant de passer à son tour. Ou bien je pourrais accepter que ce fût une action idiote, une combinaison d'erreurs mais également d'imprudences. J'ai eu tort, je l'ai fait, je suis désolé.

Cependant le vrai pardon n'a aucun rapport avec le fait de se sentir désolé ou de s'excuser, l'un ou l'autre en réalité ne changent rien. Ni le pardon donné par un autre ; il doit être accordé par nous-mêmes. A moins de nous pardonner vraiment, nous ne pourrons jamais passer à autre chose et être libéré du passé.

Ce qui bloque le pardon, c'est le jugement que je me porte en me disant que je suis une mauvaise personne. Je dois séparer ma valeur intrinsèque de mes méfaits. Je suis fondamentalement un être tendre, je sais cela, nous sommes tous comme ça. En fait, je ne suis même pas mes pensées et mes sentiments. Je produis ceux-ci mais parfois, par ignorance ou par erreur, ils sont peu convenables et les conséquences de mes actions peuvent faire du tort aux autres. Donc, ce que je peux faire de mieux est d'apprendre de mes expériences, de sorte que pour le futur je puisse construire ma nature véritable.

Je dois tenir compte que mes méfaits étaient le résultat de mon ignorance - je n'avais pas conscience de ce que je sais maintenant : la leçon de l'expérience. Je voulais juste arriver à destination rapidement, je n'ai pas pensé aux conséquences possibles qui pourraient résulter de ma conduite irresponsable, j'ai pensé que ce n'était pas grave de griller le feu rouge. Ainsi ma motivation de base n'était pas méchante mais je fonctionnais sur des informations fausses, je m'étais fourvoyé.

Nous ne pouvons pas passer à autre chose si nous regrettons le passé, ni si nous avons du mépris pour nous-mêmes. Avoir ce sentiment implique que nous regardons notre passé comme dénué de sens et de valeur, et portons un jugement sur nous-mêmes comme étant des individus à qui on ne peut plus faire confiance. Au contraire, se pardonner exige de trouver de la valeur dans nos propres expériences et dans nous-mêmes. Au lieu de faire une croix sur une expérience en tant qu'un épisode douloureux et essayer de l'oublier, nous devrions essayer de n'importe quelle façon d'en tirer une leçon.

La vie est un voyage d'apprentissage et la leçon la plus rentable est dérivée de nos propres expériences. Lorsque les choses vont dans le bon sens parce que nous avons les bonnes informations et les croyances appropriées, notre apprentissage est renforcé par cette rétroaction positive. Lorsque les choses tournent mal parce que nous avons les mauvaises informations et les croyances inadéquates, alors nous et tous ceux qui sont affectés par nos actions, souffrent. Mais nous avons ici une chance d'apprendre quelque chose de nouveau. Beaucoup de nos nouvelles leçons et améliorations personnelles peuvent cependant venir suite à des expériences douloureuses : pourvu que nous soyons disposés et ouverts à apprendre ces leçons.

Si nous souhaitons nous cultiver et utiliser nos expériences d'une façon avantageuse, il est essentiel que nous nous concentrions sur ce que nous pouvons apprendre plutôt que de résister à la réalité de ce qui est arrivé.

Trouvez quelque chose que vous avez fait (ou que vous n'avez pas su faire) pour laquelle vous vous sentez toujours mal à l'aise, que vous regrettez, ou qui vous fait honte. Commencez maintenant à faire ressortir le sens et la valeur de cette expérience. Demandez-vous "Qu'ai-je appris - sur moi-même, sur les autres et sur ma vie ?" En vous appuyant sur cette leçon, établissez quelles croyances vous devez changer, quelles idées fixes vous pouvez lâcher, quelles suppositions avez-vous faites qui ne sont plus utiles.

Se pardonner récupère l'énergie que vous avez dépensée en culpabilité et résistance contre le passé. Le pardon vous rend libre d'être vous-mêmes - un être nouveau, plus heureux et plus averti.

Contenu | Prochaine Leçon...

Les P'tites Histoires de Nicole
Des Pensées, des idées, des observations, des expériences que Nicole souhaite partager avec vous...

Voir les numéros précédents ...
Ce cours fait à la maison vous enseigne les nouvelles techniques importantes qui vous aident à regarder le monde objectivement et avec un esprit plus ouvert, pour commencer une nouvelle vie avec succès et bonheur.

Commencez une Nouvelle Vie C'est un cours qui peut spectaculairement améliorer votre qualité de vie, si vous avez le cafard ou si vous allez déjà très bien. Vous apprenez les valeurs de la vie et les outils du mental, ainsi que les techniques de la Psychologie Transformationnelle.

La vie, pour la plupart des personnes, a évolué au point où nous nous trouvons coincés avec peu de choix. La vie est stressante parce que nous sommes insatisfaits de la voie que nous avons pris, faisant des choses que nous ne voulons pas vraiment faire, et ne réalisant pas les choses que nous voulons vraiment réaliser. Notre individualité tend à devenir submergée. Il doit y avoir une meilleure voie.

Il est possible de découvrir ce que sont vos vrais buts dans la vie et quoi faire pour les atteindre. Il est possible d'identifier ce que sont vraiment vos problèmes et de les résoudre pour de bon. Des possibilités illimitées s'ouvrent alors pour vous. Pour en savoir plus...


Page d'Accueil | Contactez nous | Le site anglais: Trans4mind